Search on : Taxa descriptions

 


   
Literature:
 
Page number:69 
Remarks (internal):Cette espèce africaine (Natal, Gabon, Côte-d'Ivoire) et asiatique (Indes, Thaïlande, Taïwan) est très proche du M. chelidonium d'Amérique centrale, mais ce dernier est hétérothalle, et non homothalle comme M. luteocystidiatum, et sa vitesse de croissance est plus rapide. Vu leur répartition géographique et l'impossibilité d'échanges nucléaires, même en cas de croisements forcés, il est nécessaire de les distinguer. 
Description type:Non-original description 
Description:Megalocystidium luteocystidiatum (Talbot) Wu, Mycotax., 58: 57, 1996, s.d.
Corlicium luteo-cystidiatum Talbot in Wakef. & Talb., Bothalia, 4: 941, fig. 2, 1948; Talbot, Bothalia, 6: 13, 1951; Rehill & Bakshi, Ind. For. Bull., 242: 14, pI. III fig. 16 et fig. 38-41, 1965.
Gloeocystidiellum luteocystidiatum (Talbot) Boid., Cah. Maboké, 4: 9, 1966, s.d. = Megalocystidium luridum sensu Wu, Mycotax., 58: 58, fig. 22, 1996.
Etalé, subcéracé, d'abord mince, cannelle vif (7,5 YR 6/8) ou fauve (5 YR 6/8), puis plus épais, bosselé, ocre (7,5 YR 7/8), saumon jaunâtre (8/6), parfois rubigineux (5/6); bordure similaire ou un peu plus pâle, plus jaune.
En herbier, crème chamois pâle (2,5 Y 8/4 8/4,5) à isabelle (7,5 YR 7/4), parfois très crevassé et à marge soulevée.
Coupes hautes de 200-520 µm avec couche inférieure horizontale collenchymateuse, faite d'hyphes x 2,5-4 m à paroi gélifiée, bouclées, épaisse de 100-(140) µm. Puis hyphes obliques, enfin verticales mêlées à de nombreuses gloéocystides nées horizontalement ou dans la zone oblique, puis redressées; elles mesurent 80-260 x 7-15 µm, ont un contenu doré, SA+; leur paroi est épaissie, x 1-2 µm; elles peuvent émerger de 30-50 µm et sont obtuses. A la base de la zone hyméniale, on peut mesurer des largeurs de 15-25 m dues parfois à des plagiogloéocystides. L'hyménium est crassescent et montre, dans le Melzer, des strates horizontales de spores enfouies; il est formé d'hyphes grêles, x 2-2,5 µm, bouclées, de gloéocystides et de basides un peu claviformes, 40-50 x 7-8 µm à 4 stérigmates. Spores ellipsoïdes à subcylindriques à peine déprimées, (8,2)-9-10,5-(11) x 4-5 m (x = 9,67 ± 0,53 x 4,48 ± 0,23 pour 9194), amyloïdes, lisses, binucléées, blanches en masse. (Pl. 9 1 c).
Récoltes: AFRIQUE: Côte-d'Ivoire: LY 6829, Forêt du Banco, 21 mai 1972, G.G. 15; 6838, id., 27 mai 1972, G.G. 23; Gabon: 9194, Forêt de la Mondah, 4 mars 1979, G.G. 1471; 10139, id., 27 avril 1983, G.G. 2005. ASIE: Thaïlande: 14007, 10 janvier 1990, leg. A. David.
 
Taxon name: