Search on : Taxa descriptions

 


 
 Add this item to the list   Russula versicolor J. Schaef.
   
Literature:
 
Page number:605 
Remarks (public):Nous sommes très embarrassé pour donner de la R. versicolor J. Schaeffer une interprétation sensu stricto ", parce que, si la description de cet auteur mentionne des spores qui s'adaptent bien plutôt à la variété intensior qu'à toute autre, en revanche, un des spécimens secs, pris au hasard comme lectotype, parmi ceux que J. Schaeffer a distribués au Muséum de Paris, nous a montré des spores ressemblant davantage à celles des sujets ci-dessus décrits. Il est admis en matière de nomenclature que le type prime la diagnose; mais est-il assuré dans le cas présent qu'il s'agisse vraiment de la récolte type? On peut en douter. C'est pourtant de la réponse que chacun fera à cette question que dépend toute la nomenclature du complexe R. versicolor.
En effet, nous ne pouvons suivre Singer, qui, après révision du type de R. Blackfodae Burl., estime qu'elle est identique à la versicolor J. Schaef., donc que le premier nom a la priorité comme bien plus ancien. Certes, l'autorité de Singer nous interdit de contester que les spores des deux espèces soient sensiblement identiques: mais la macroscopie est trop divergente: l'espèce américaine n'a aucune des couleurs caractéristiques de versicolor (vert et violet), puisque le chapeau est "gris teinté de brun au centre" (colorations que nous n'avons jamais vues à versicolor), sa saveur est donnée comme douce, et aucune mention n'est faite d'un jaunissement. Il doit s'agir d'une espèce du même groupe, mais différente.
 
Description type:Non-original description 
Description:Russula versicolor J. Schaef.
Chapeau 2-5 cm, assez épais, mais fragile, convexe, puis étalé, plus ou moins creusé au centre, à marge très obtuse et au début même abrupte, en général très nettement cannelée; plus ou moins tenté de verdâtre grisâtre (entre K 178 D et 197) avec le milieu plus saturé, olive sombre (K 190) et le bord nuancé de vineux, de violacé ou de rosâtre; cuticule bien séparable, humide visqueuse, brillante par la pluie.
Stipe 2,8-4 x 0,5-1 cm, généralement cylindrique, fragile, plein, puis localement caverneux et enfin tout creux, blanc, plus ou moins nettement jaunissant; surface assez nettement ridée.
Chair assez épaisse au centre, mais cassante, blanche, plus ou moins jaunissante (mais beaucoup moins que chez puellaris). Odeur extrêmement faible, à peine fruitée. Saveur assez fortement âcre dans les lames. Réaction positive à la teinture de Gaïac.
Lamelles minces, d'abord assez serrées, puis assez espacées, régulières, avec seulement quelques grandes lamellules, et quelques furcations à divers niveaux, mais surtout près du stipe, libres ou horizontalement adnexées, ventrues, très obtuses, larges de 3-7 mm, d'abord pâles, puis crème à crème ochracé clair, à arête entière, parfois un peu colorée tout près de la marge piléique, en général nettement interveinées.
Sporée d'un ocre clair, III a, b, parfois vers II d.
Spores 5,7-7,2 x 4,2-5,7 µm, obovales, verruqueuses-échinulées, zébrées-subréticulées, connexées ou cristulées, à verrues hémisphériques ou allongées mesurant souvent 0,5 µm de haut, atteignant exceptionnellement 1 µm, toujours obtuses, assez nombreuses, incomplètement amyloïdes avec d'assez nombreux connexifs et crêtes; appendice hilifère 1 x 0,87-1 µm, tache supra-appendiculaire irrégulière, par exemple 2,5 µm, à bord verruqueux, nettement amyloïde, atteignant l'appendice.
Basides 35-37 µm.
Cystides 47-60 x 7-9 µm, fusiformes, obtuses ou à très court appendice, généralement assez nombreuses, noircissant au moins en partie dans les réactifs sulfoaldéhydiques.
Cuticule mince d'hyphes un peu emmêlées, à pigment vacuolaire, émettant un épicutis de poils toujours obtus, à articles courts, grêles, larges de 2-2,5µm ou un peu plus, un peu flexueux, accompagnés de dermatocystides cylindracées ou claviformes, obtuses, en général 2-3 cloisonnées, larges de 4-6,6 µm.
Habitat: Dans les bois mêlés de bouleaux, en terrain plutôt un peu calcaire, au moins dans certaines stations. La description précédente a été prise sur les récoltes suivantes: Chantilly (Oise), en lisière de la grande pinède du Mont-Pô, le 1er août 1951 et le 16 août 1954. Forêt de Carnelle S,-et-O.), le 1er août 1954. - Type: n° 54-93.
 
Taxon name: