Search on : Taxa descriptions

 


   
Literature:
 
Page number:421 
Description type:Non-original description 
Description:Russula rubra [(Lamb.) Fries] Fries, ss. Bres.
Chapeau 7-8 cm, charnu, ferme, plus ou moins régulier, convexe, puis étalé, tantôt déprimé, tantôt plan au centre, à marge obtuse, unie (non ou à peine sensiblement cannelée dans la vieillesse), d'un rouge légèrement carminé, comme lepida, K 11 vers les bords, plus vermillon ou plus vif au centre, K 27, S 92 (le milieu contraste souvent avec le bord); cuticule adnée ou séparable au plus sur 1/3, luisante au bord par l'humidité, mais finement chagrinée-veloutée au centre, et, par temps sec, remarquablement mate, ou plus exactement avec une sorte de reflet crayeux, qui ne parvient d'ailleurs pas à éteindre beaucoup la vive couleur du fond.
Stipe 4,5-7 x 1,2-1,8 cm, évasé en haut, généralement atténué-subfusiforme vers le bas, mou, compressible, mais plein, blanc, très rarement avec du rouge, puis sali de grisâtre, de paille-jaunâtre, ce qui lui donne un aspect assez sordide, pruineux, puis assez fortement ruguleux, surtout à la fin, lorsque les saillies des rides grisonnent.
Chair épaisse, ferme, puis s'amollissant dans le stipe, blanche, puis teintée de grisâtre ou de jaunâtre sale, rouge sous la cuticule; odeur de miel, généralement prononcée, comme chez melliolens; saveur plus ou moins âcre, surtout dans les lames. Réaction énergique à la teinture de Gaïac.
Lamelles assez serrées, à moyennement espacées, devenant un peu sinueuses, assez épaisses, fourchues et anastomosées, atténuées-subdécurrentes, puis adnexées-libres (un peu sinuées), très obtuses en avant, larges (environ 8 mm), crème blanchâtre, puis ocre très clair, avec l'arête entière, fortement interveinées,
Sporée ocre (III b).
Spores 7-9 x 6,2-8 µm, obovales, pustuleuses, grossièrement et courtement zébrées-cristulées­-caténulées, rarement subréticulées très localement, à verrues hémisphériques, atteignant 0,5 µm de haut, peu nombreuses, nettement amyloïdes; appendice hilifère 1,25-1,5 x 1,25-1,5 µm; tache supra-appendiculaire ample, irrégulière, mesurant par exemple 4 x 2,87 µm, assez nettement amyloïde, Basides 34-52 x 9-10 µm. Cystides fusiformes-ventrues, 65-110 x 8,2-12 µm, généralement appendiculées (de façon très variable), réagissant positivement à la SV.
Cuticule épaisse de belles hyphes peu serrées, x 2,7-4 µm, bourrées de pigment vacuolaire rouge, à épicutis vite collapsé de poils rigides, obtus, x 3,5 µm environ, à pigment nul ou rare (ce qui peut expliquer l'aspect mat de la cuticule), avec de nombreuses dermatocystides clavi­formes, cylindracées, etc..., obtuses ou atténuées au bout, larges de 5,7-10 µm, colorées en gris noirâtre en SBA, acidorésistantes et laissant suinter (après application de la méthode différentielle de Melzer) de minuscules gouttes rouges. Pas de laticifères hypodermiques apparents dans l'eau. Mediostrate à sphérocystes réfringents, solides; sous-hyménium celluleux, bien différencié, à amples articles.
Habitat: Dans les bois feuillus, assez rare.
 
Taxon name: