Search on : Taxa descriptions

 


 
 Add this item to the list   Russula rhodopoda Zvara
   
Literature:
 
Page number:454 
Description type:Non-original description 
Description:Russula rhodopoda Zvara
Chapeau 3-8-(11) cm, épais, charnu, dur ou ferme, d'abord subglobuleux ou pulviné, fortement convexe à convexe plan, avec le milieu au début seulement aplani, puis très faiblement tronqué, pouvant à l'étalement se déprimer plus ou moins (souvent de façon asymétrique), et finissant par prendre la forme d'une soucoupe peu profonde, plus rarement avec un ombilic ou une dépression mieux limités au centre, à marge d'abord fortement enroulée en dessous, puis tendant à devenir plus ou moins sinueuse ou lobée, à la fin arrondie ou redressée; d'une belle couleur rouge foncé au début (R l, 4 k, un peu plus cuivré que Garnet brown et que K 2), puis plus rouge (R l, 3 i ou j, vers Nopal red ou un peu plus sombre), passant à la fin à un rouge: qui rappelle celui de sanguinea ou de Velenoskyi (R XIII, 5' i, Dragoon's blood red ou 3' jasper red), mais encore avec des parties plus foncées (R l, 5 l, entre Morocco red et Claret brown), rarement avec une grande plage décolorée en jaunâtre sale; cuticule bien séparable, sauf tout au centre, remarquablement visqueuse et brillante, d'aspect comme laqué.
Stipe souvent assez court, 3-4,5-(7) x 1-2,5 cm, souvent cabossé et difforme, parfois excentrique, rétréci ou même étranglé vers le haut, quoique évasé à la fin immédiatement sous les lames, renflé-claviforme à la base, oÀ¹ il peut être un peu arqué, plein, puis spongieux, parfois blanc (f. leucopus Singer), mais en général teinté de rose, plus rarement de rouge, souvent par plages irrégulières, ou sur la partie inférieure, ou d'un côté seulement, un peu taché de jaune ou de jaune roussâtre sale (pas uniquement à la base); surface finement pruineuse farineuse sous la loupe, puis finement ridée.
Chair épaisse, dure, puis ferme, mais cassante, blanche, un peu jaunie près des surf aces; odeur fruitée très faible; saveur douce, puis modérément piquante, prenant ensuite un goût un peu salé; nous n'avons pas perçu l'amertume signalée par les auteurs.
Lamelles assez serrées, mais épaisses, avec beaucoup de grandes lamellules, et aussi pas mal de furcations (non spécialement contre le pied), étroites (4-6 mm), arrondies-libres, plutôt obtuses en avant, falciformes arquées, même parfois subdécurrentes-ivoire pâle (moins blanches que la chair au début), puis se teintant de crème ochracé, tout en restant toujours très pâles, guère interveinées, plutôt gondolées dans le fond du sinus, qui est très étroit, à arête concolore.
Sporée ocre clair sur le frais (vers III b), mais pâlissant en séchant, seulement II c-d.
Spores 7-8,5 x 6,7-7 µm, obovales-subglobuleuses, verruqueuses-pustuleuses, cristulées-caté­nulèes, subréticulées, à verrues hémisphériques, atteignant 0,5 µm de haut, assez nombreuses, nette­ment amyloïdes; appendice hilifère 1,25-1,5 x 1-1,12 µm; tache supra-appendiculaire irréguhère, par exemple 2,5 x 1,87, verruqueuse au bord, nettement amyloïde.
Basides 50 environ x 7,5-8,5 µm.
Cystides innombrables, en fuseau, 50-90 et plus x 7-10-(11) µm, souvent à appendice plus ou moins développé, courtement cylindrique, ou en tétine.
Cuticule épaisse montrant assez nettement 3 strates différenciés: un subcutis d'hyphes sub­parallèles, allantoïdes, grêles, à parois assez réfringentes et même légèrement épaissies, en contact avec les premières rosettes de sphérocystes de la chair; une cuticule emmêlée, floue, aérifère, à hyphes extrêmement fragiles et à parois très minces, sans laticifères bien caractérisés; un épicutis de poils à parois solides, assez réfringentes, cylindriques, obtus, larges de 2-3-(3,5) µm. entré­mêlés de dermatocystides larges de (4)-5-7,5-(12) µm, certaines claviformes ou même capitée; mais la plupart contractées en haut en un bec grêle ou une petite tête assez différenciée.
Habitat: Dans les forêts marécageuses de Picea, sur sol acide, en Europe Centrale et Orientale, Allemagne, Autriche, Tchécoslovaquie, Sibérie, Italie du Nord (Bresadola), beaucoup plus rare ailleurs.
 
Taxon name: