Search on : Taxa descriptions

 


   
Literature:
 
Page number:537 
Remarks (public):Blum conçoit carnicolor d'une tout autre façon, d'ailleurs peu plausible, puisqu'il donne sous ce nom une espèce robuste et très colorée.
Espèce robuste, 7-10 cm, ayant le port d'aurora et des couleurs pouvant faire penser à lepida, avec des teintes souvent foncées, intenses, vermillon, brique ou parfois framboise; cuticule veloutée, pag537 mais très séparable. Stipe assez long, blanc, strié et finement pruineux. Chair plus fragile que chez lepida, douce et inodore; réaction faible et lente à la teinture de Gaïac, non rose à la Sulfovanilline ni sur le frais, ni sur le sec. Lamelles relativement espacées, blanc de craie, fragiles. Sporée blanche. Spores plutôt rondes, vers 8-9 µm, ornées d'assez fortes épines à peu près isolées, voisines de celles de lilacea, mais un peu plus grandes, avec des épines plus fortes et plus isolées. Cuticule comme chez lilacea, avec des hyphes minces, vers 2 µm, et des hyphes primordiales épaisses de 4-5 µm non rétrécies vers l'extrémité. - Sous feuillus divers.
 
Description type:Non-original description 
Description:Russula lilacea Quél. var. carnicolor Bres. (?)
Chapeau 2,5-5 cm, d'abord convexe, puis étalé, et tantôt (et rarement) un peu mamelonné, tantôt largement creusé vers le centre, parfois assez irrégulier, à marge obtuse, d'abord lisse, puis courtement cannelée (sur 3-5 mm), de couleur purpurin rougeâtre terne (nette nuance carminée), atteignant parfois la couleur de vesca, parce qu'intervient un autre pigment brun olivâtre, qui apparaît généralement au centre, allant jusqu'au jaune verdâtre olivâtre, et qui peut même envahir presque toute la surface, sauf parfois la marginelle, rappelant alors quelque peu versicolor sur les formes pâles, qui sont d'un chamois oscillant entre le rosé et l'olivâtre; cuticule séparable presque jusqu'au centre, finement feutrée-papilleuse, chagrinée-ponctuée de petites pustules plus foncées que le fond.
Stipe 2,5-4 x 0,5-1,1 cm, assez court, subégal ou un peu atténué ou coudé vers la base, parfois aussi au début un peu claviforme, fragile, entièrement creux à la fin, rarement tout blanc, en général teinté ou taché de rose vers la base (ou même entièrement lavé de rose, surtout sur les formes à chapeau brun olivâtre), se tachant d'un peu de fuscescent à la base dans la vieillesse; surface pruineuse, ridée.
Chair fragile, blanche; pas d'odeur sensible; saveur douce.
Lamelles assez serrées, fourchues ou anastomosées connées surtout contre le stipe, adnexées, obtuses, moyennement larges (4-5 mm), subventrues, blanches, puis un peu crème.
Sporée blanche.
Spores 7-8,5 x 5,2-7 µm, obovales, verruqueuses, piquetées, à verrues variant d'hémisphériques à courtement coniques, atteignant 0,75 µm de haut, parfois accouplées, plutôt serrées, nettement amyloïdes, avec d'assez nombreuses petites verrues; appendice hilifère 1,5-1,75 x 1-1,12 µm; tache supra-appendiculaire polymorphe, verruculeuses, environ 2,5-3 µm, fortement amyloïdes.
Épicutis à hyphes primordiales incrustées, grêles, larges de 2,5-4-(5) µm généralement atténuées vers le haut, rarement obtuses, exsudant de nombreuses petites gouttes rouges après traitement à la Fuchsine, parmi des poils obtus grêles, très banals. - Type: 7-39.
Habitat: Dans un bois ombragé de charmes, sur sol argilo-calcaire (Asarum Europaeum à proximité), à Yerres (S.-et-O.), au Clos-Culbuteau, en juillet 1939.
 
Taxon name: