Search on : Taxa descriptions

 


 
 Add this item to the list  Russula emeticicolor (J. Schaeffer)
   
Literature:
 
Page number:542 
Remarks (public):Nos exemplaires s'accordent bien avec ceux de Girard et Heinemann, mais sont plus fragiles que ceux que M. Heinemann nous avait apportés en 1950. Cependant l'identité nous semble sûre.
Nous avons rapporté à une var. purpureoatra de lilacea un sujet récolté en forêt d'Halatte, près du poteau du Courcolet, le 4 juillet 1959 (leg. Mme F. Romagnesi), mais qu'après réflexion, nous croyons devoir rapporter aujourd'hui comme forme à emeticicolor, bien que la coloration rappelle davantage fragilis f. Knauthii ou atrorubens qu'emetica. Voici quelques indications sur cette récolte, faite dans une allée humide et herbeuse, sous feuillus, hêtres, charmes, chênes (Fig. 555) (no 59-33).
Chapeau 4,8 cm, charnu fragile, marge sinueuse flexueuse, cannelées sur près de 12 mm, d'un pourpre noir au centre, R I,l m-n, victoria lake ou plus sombre, K 580 + 5, d'un beau carmin au bord, R XIII, l' i à h, acajou red, ou plus clair, K 8 ou plus clair. Stipe 35 x 0,8 cm, teinté de rose comme amoena à la base. Réaction nette à la teinture de Gaïac sur le stipe et dans la chair du chapeau. Lamelles espacées, blanc de lait. Sporée blanchâtre (1 b). Spores 6,5-7 x 5,2-6,2 µm, échinulées, piquetées, à épines dispersées, souvent disposées par petits groupes, avec de rares et très courtes crêtes ou de non moins rares connexifs. Hyphes primordiales incrustées, 2,7-4,7 µm, à extrémité nettement atténuée, parmi des poils obtus, à articles courts, mesurant environ 3-4 µm, couche profonde d'hyphes emmêlées, contournées, sans strate d'hyphes parallèles, sinon tout contre les premiers îlots de sphérocystes.
Singer, dans ses " Agaricales " synonymise R. emeticicolor à sa R. subminutula, qu'il a dçrite de Catalogne de façon tellement succincte, qu'il nous semble difficile d'en être sûr; il s'agit d'ailleurs presque d'un nomen nudum, l'auteur n'ayant fourni sur son espèce, à notre connaissance du moins, que les renseignements suivants, trop fragmentaires et trop incomplets: chapeau et stipe roses lamelles assez étroites; odeur agréable; sporée blanche; spore à petite ornementation (cf. arenaria, melliolens, viscida, nigricans). C'est pourquoi il convient de conserver le nom de J. Schaeffer, qui est appuyé par une description détaillée.
 
Description type:Non-original description 
Description:Russula emeticicolor (J. Schaeffer)
1° Description de Mme GIRARD et M. P. Heinemann
Chapeau (1,5)-2,5-4,5-(5) cm « dur dans la jeunesse », hémisphérique, puis étalé, de forme fréquemment très irrégulière, montueuse, très charnu au centre, bien moins et même mince à la marge, qui est plus ou moins lobée, incurvée, lisse, puis courtement striée ou grumeleuse (« sur3-5 mm »), rouge vif (K 62), entre rouge feu et carminé sombre (K 5), à rouge violacé, rose vif ­ou rose, avec le centre « généralement crème » ou crème rosé comme rosea « parfois au contraire plus sombre sur jeunes exemplaires », à pigmentation un peu nuageuse à la marge ou dans les parties claires (la couleur rouge est répartie de façon inégale, par taches plus ou moins délimitées, irrégulières, ou par traînées sur un fond plus clair, et se dégrade vers les plages crème, formant des points d'environ l/l0e de mm, comme une acné); cuticule séparable sur 1/3 à 1/2 du diamètre, parfois même entièrement, sèche, non visqueuse, même si on la mouille légèrement débordant la marge des lamelles, duveteux, recouvert d'une fine granulation blanchâtre qui se répartit plus ou moins régulièrement de la marge au centre, sous l'aspect de touffes irrégulières, souvent très frappantes, qui lui donnent à l'œil nu un aspect ponctué ou papillé (des amas de pruine blanche s'observent souvent entre les lobes marginaux).
Stipe (1)-3,2-4 x (0,5)-0,8-1-(2,5) cm, assez court « cylindracé », creux, à parois épaisses, moelleux-caverneux en bas ou plein avec une ou deux cavernes « ferme sur les jeunes », puis s'amollissant quand l'écorce devient mince (quoique toujours bien distincte), blanc, quelquefois avec une tache rouge à la base, assez fortement grisonnant ou brunissant, à surface ponctuée­-floconneuse jusqu'à la base, longuement et finement côtelé-réticulé.
Chair blanche « d'abord dure sur les jeunes sujets », puis devenant molle et fragile, crème grisâtre dans le chapeau et gris brunâtre dans le stipe, brunissant dans la moelle; odeur légère, peu typique; saveur douce. La réaction à la teinture de Gaïac est extrêmement faible, presque nulle « sur jeunes sujets, nous l'avons trouvée lente, mais nettement positive»; la SV ne réagit pas ou faiblement (jaunâtre, puis rose violacé pâle à peine rosé).
Lamelles épaisses, plus ou moins serrées (ou « assez espacées »), avec quelques lamellule­et à nombreuses anastomoses et furcations, arrondies à la marge, droites ou un peu ventrues. adnées unicnées ou sinuées-atténuées au stipe « larges de 4-6 mm », blanc crème, avec un reflet carné pâle ou un peu sali (à peine grisâtre), à arête un peu grisonnante, fortement interveinées
Sporée blanche.
Spores 6,7-8 x 5,7-6,5 µm (sur les exemplaires de J. Blum n° 1432), fortement échinulées, piquetées, parfois localement connexées, à épines atteignant 1 x 0,62 µm, coniques, peu aiguës, assez nombreuses, parfois incomplètement amyloïdes, accompagnées de quelques petites verrues; appendice hilifère 1,5 x 1 µm; tache supra-appendiculaire irrégulière, mesurant par exemple 3 µm, venu­queuse-diverticulée, nettement amyloïde. page542
Basides environ 47 x ?? µm.
Cystides faciales comme chez minutula, ne réagissant pas toujours positivement à la SV.
Épicutis à hyphes primordiales incrustées, obtuses ou un peu atténuées au bout, quelques-unes cependant à article terminal court ou un peu clavé, ne réagissant pas à la SV, à exsudat abondant. larges de 3,5-6 µm environ.
Habitat: Sous Tilia parvifolia. Forêt de Soignes, près Bruxelles (Belgique). Allemagne (J. Schaeffer). France, Pyrénées (J. Blum). Catalogne (?) (Singer).
2° Description personnelle
Chapeau 1,7-3,2 cm, charnu, mais fragile, aplani, pulviné, puis en soucoupe et devenant irrégulier, à peine déprimé, sinon par redressement de la marge, qui est obtuse, régulière, et parfois obscurément cannelée, d'un beau rose rouge comme chez minutula, couleur de fraise, K 16, R XIII, l' b, old rose, avec le milieu plus foncé, K 3, R XIII, 1', Eugenia red; cuticule assez brillante par l'humidité, puis mate, finement chagrinée ou ponctuée mais non franchement veloutée.
Stipe 2-3,5 x 0,4-1 cm, irrégulièrement cylindrique, à base égale ou souvent un peu épaissie creux-moelleux, puis creux, devenant flasque, blanc teinté en bas de rose clair ou de rose rouge, à surface plus ou moins ridée.
Chair assez mince, fragile, blanche, légèrement brunie à la fin dans le cortex du stipe. Odeur ­faible; saveur douce. Réaction d'abord nulle, puis lentement bleu pâle, nettement plus faible que chez lilacea à la teinture de Gaïac; faible à la Sulfovanilline.
Lamelles assez serrées à assez espacées, fourchues ou cannées sur le stipe çà et là, avec quelques grandes lamellules, atténuées ou arrondies libres, segmentiformes à ventrues, obtuses en avant, larges de 3-6 mm, blanches puis blanc crème ou ivoire, à arête concolore, interveinées.
Sporée blanche ou blanchâtre (I a, b).
Spores conformes à la description précédente.
Basides 38-42 x 9-10 µm.
Cystides fusiformes obtuses, environ 40-50 x 7,5-9 µm, grises en haut en SV.
Cuticule montrant une strate subcuticulaire d'aspect presque pseudoparenchymatique nette d'articles polymorphes, amples, contournés et souvent ampullacés, émettant un épicutis de poils cylindracés ou légèrement atténués vers le haut, à articles assez courts entremêlés d'hyphes primordiales plus ou moins ramifiées, larges d'environ 3-5 µm, un peu atténuées au bout, mais non effilées, incrustées, abondantes.
Habitat: Dans les bois feuillus humides, sur sol lourd, sous hêtres, charmes. Forêt de Retz, près Oigny-en-Valois (Aisne), au lieudit le Fond du Warreau, le 21 juillet 1963. Forêt d'Halatte, région de Pont-Saint-Maxence-Pontpoint (Oise), dans un chemin boueux, le 19 août 1964. -Type: n° 50-262.
 
Taxon name: