Search on : Taxa descriptions

 


 
 Add this item to the list  Russula vitellina (Pers. ex Fries) Fries
   
Literature:
 
Page number:582 
Description type:Non-original description 
Description:Russula vitellina (Pers. ex Fries) Fries
Chapeau 1,5-5,5 cm, convexe, de bonne heure étalé et largement déprimé au centre, quelquefois un peu mamelonné au milieu de la dépression, à marge arrondie-obtuse, unie, à la fin courtement et vaguement cannelée, d'une belle couleur jaune citron vif, jaune de chrome très intense, plus clair au bord (par exemple S 226, 256-257; K 166 à 176 au centre, plus rarement un peu cuivré, K 161; R IV, 19 d, buff yellow au bord ou même XVI, 19' d, Naples yellow ou encore K 157-132, mais avec le centre XVI, 19', primuline yellow), rarement décoloré par excès d'humidité en crème avec seulement quelques panachures jaunes, généralement beaucoup plus coloré que chez chamaeleontina f. lutea; cuticule séparable assez longuement ou presque entièrement, viscidule par l'humidité, lisse, brillante, non veloutée-mate même par temps sec.
Stipe le plus souvent remarquablement grêle, 2-5,5 x 0,3-1 cm, mou, fragile, subégal plus ou moins renflé-claviforme en bas (oÀ¹ il peut atteindre 1-1,5 cm sur certains exemplaires), se creusant rapidement et sans cortex résistant, blanc, puis un peu sali de brunâtre, de grisâtre ou de jaunâtre terne dans la vieillesse; surface pruineuse, assez nettement ridée.
Chair extrêmement fragile cassante, quoique assez épaisse, blanche; inodore ou presque sur le frais, puis prenant, quand elle commence à se corrompre, une odeur aigre, presque vinaigrée, ou rappelant la moutarde, assez désagréable, et non de rose ni de mirabelles en train de cuire; saveur douce. Réaction lente et pas très intense à la teinture de Gaïac; rosé pâle au FeSO4.
Lamelles assez serrées à assez espacées, généralement toutes égales, peu fourchues, adnées-libres, arrondies et obtuses en avant, larges de 3,5-7 mm, ochracé clair, puis prenant vite très vive couleur safrané orangé qui contraste remarquablement avec les teintes citron ? souvent à peine moins intenses ? du chapeau (K 156, vers 161; R III, 15 d, orange buff), à arête entière et concolore, fortement interveinées, et même gondolées sur les flancs près du fond du sinus.
Sporée jaune vif (IV d).
Spores (7,2)-7,7-9,2 x (5,7)-6,2-7,7 µm, spinuleuses, piquetées, rarement connexées localement, à épines coniques, obtuses ou aiguës, atteignant 0,87 µm, peu nombreuses, incomplètement loïdes; appendice hilifère 1,25-1,5 x 1,12-1,37 µm; tache supra-appendiculaire plus ou arrondie, mesurant par exemple 2,5 µm, nettement amyloïde.
Basides 35-55 x 9-13 µm.
Cystides cylindracées ou subfusiformes, 57-65 x 7-11,5 µm, souvent terminées par une petite pointe, grisonnant souvent sur les 2/3 de la hauteur en SV.
Épicutis à poils obtus, et même clavés ou capités à articles courts, accompagnés d'hyphes primordiales peu allongées, assez obtuses, fortement incrustées de granulations irrégulières ou ­disposées en anneaux successifs, larges de 4-6 µm environ avec la gangue; le pigment se condense parfois en masses jaunâtres, solidifiées, dans la couche profonde. Nous avons (une seule fois !) observé une dermatocystide claviforme, noire en SBA, dans l'épicutis. Sous-hyménium assez, étroit, dense, assez distinct du médiostrate.
Revêtement du stipe montrant superficiellement quelques articles à corps noircissants en SBA, et, surtout vers le haut, des hyphes primordiales incrustées après traitement à la Fuchsine, et, dans la couche profonde, des laticifères bien caractérisés.
Habitat: Assez commune en été et en automne dans les bois feuillus et à aiguilles. semblablement toute l'Europe. Fréquente autour de Paris, dans les mêmes localités que chamae­leontina. Signalée ou figurée en Angleterre, Suède, etc. ? Type: n° 51-48.
 
Taxon name: