Search on : Taxa descriptions

 


   
Literature:
 
Page number:614 
Remarks (public):Cette Russule nous semble quelque peu différente de toutes celles que nous avons vues dans le groupe versicolor, mais nous n'en avons évidemment étudié qu'un matériel insuffisant et en médiocre état nos dessins de la cuticule doivent être soumis à cette réserve, et peuvent être inexacts. Par l'ornementation sporale, on pourrait penser à laeticolor Blum, mais elle a une sporée beaucoup plus claire: il est vrai qu'après ce que nous avons dit de notre versatilis au sujet de la variation de ce caractère, la divergence peut être seulement une apparence; nous sommes cependant arrêté aussi par la forme de la spore et l'aspect de la cuticule, assez particulier; or Blum précise que son espèce a un chapeau lisse et brillant. L'identification demeurerait trop problématique avant de nouvelles observations; et d'ailleurs, comme nous l'avons dit ci-dessus, nous serions bien plus tenté de rapporter la laeticolor de Blum à notre intensior, dont elle ne diffère en somme que par la couleur de la sporée, caractère de peu de valeur dans ce groupe. 
Description type:Original description 
Description:Russula lilacinopunctata Romagn., ad inter.
Chapeau 3 cm, fragile, orbiculaire, étalé, presque en coupe ou en soucoupe, mais sans dépression individualisée, à marge mince, redressée, non distinctement cannelée; d'un joli lilas vineux (K 22), plus foncé au centre (jusqu'à K 9), avec quelques taches ou maculatures crème bien délimitées; cuticule séparable, sauf au centre, remarquablement ponctuée s.l. de petites houppes plus foncées que le fond (ce ne sont pas des granulations jaunes, mais violacées).
Stipe épais de 0,75 mm, dilaté sous les lames, ailleurs cylindrique, moelleux-creux, blanc, très nettement jaunissant par l'humidité (safrané rouillé); surface assez fortement ridée.
Chair mince et cassante, blanche, nettement jaunissante. Odeur faible. Saveur douce,
Lamelles assez épaisses, mais assez serrées, avec quelques furcations surtout à la base, atte­nuées-libres, obtuses en avant, larges d'environ 4 mm, crème, puis à reflets ocres, à arête entière et concolore.
Sporée ocre clair. III a.
Spores 7-8 x 6-6,7 µm, obovales, verruqueuses-subéchinulées, piquetées, très localement cristulées-connexées et subréticulées, à verrues bassement coniques, atteignant 0,75 µm, obtuses, peu ou assez nombreuses, en général nettement amyloïdes, à petites crêtes courtes et fins connexifs ça et là; appendice hilifère 1,12-1,37 x 1-1,25 µm; tache supra-appendiculaire irrégulière, par exemple 3 x 2 µm, parfois en partie rayonnante, nettement amyloïde.
Basides 30-35 x 10-10,5 µm.
Cystides larges de 7,7-11,5 µm, généralement très obtuses en haut (claviformes à cylindracées), mais pouvant présenter un petit appendice parfois renflé au bout, très délié, à paroi parfois un peu épaissie et jaunie, réagissant d'ailleurs positivement en SV.
Épicutis de poils grêles, en mauvais état sur notre exemplaire, obtus, rarement contractés en un petit appendice terminal semblant aussi parfois atténués au bout, avec des dermatocystides larges de 3,5-6,7 µm, étroites, cylindracées, ou subclaviformes à subfusiformes obtuses, cloisonnées à faible réaction en SV. Des laticifères à corpuscules noirs en SV dans l'hypoderme.
Habitat: Bois feuillu ombragé. Chaumontel (S.-et-O.), un exemplaire. le 5 août 1951. ­- Type: n° 51-130.
 
Taxon name: