Search on : Taxa descriptions

 


   
Remarks (public):Nous n'avons vu qu'un seul sujet de cette forme, remarquable par l'intense grisonnement du pied et de la chair. Mais les spores sont les mêmes que celles du type. L'état de notre exsiccatum ne nous a pas permis de faire une analyse assez poussée de la cuticule, et c'est dommage, car si les longs poils effilés de brunneoviolacea manquent réellement ou sont très rares, et remplacés par des poils obtus à articles souvent assez courts, il conviendrait de l'en séparer spécifiquement. Nous attendrons pour ce faire de nouvelles récoltes et un examen in vivo de la cuticule en bon état. 
Description type:- 
Description:Russula brunneoviolacea var. rubrogrisea Romagn.
Chapeau 3 cm, charnu, mais fragile, étalé, largement déprimé vers le centre, à marge un peu arrondie, obtuse, très courte ment cannelée, d'un rouge carminé très vif (vers K 6, S 136) avec le centre plus obscur (K 3); cuticule assez brillante et viscidule par l'humidité, très finement ponctuée-chagrinée, et par le sec avec de fines ponctuations plus foncées, un peu ruguleuse autour de la dépression.
Stipe 3 x 0,75 cm, un peu évasé en haut et légèrement rétréci en bas, plein puis moelleux, blanc, fortement grisonnant dans la vétusté: surface devenant fortement rugueuse dans la vieillesse.
Chair assez épaisse, mais fragile, blanche, puis grisonnante. Odeur pouvant rappeler un peu celle de xerampelina. Saveur douce. Réaction jaune verdâtre sale (pas franchement verte !) par le FeSO4, nulle par l'eau anilinée.
Lamelles assez espacées, minces, avec quelques lamellules, souvent bifides contre le stipe, atténuées-décurrentes en arrière, obtuses en avant, larges de 3,5 mm, blanchâtres, puis crème sale, à arête concolore, fortement interveinées.
Sporée II c, comme amoena.
Spores (6,5)-7,5-8,5 x (5,7)-6-7 µm, courtement obovales, subarrondies, piquetées, localement zébrées-connexées, à épines fortes ou très fortes, étroitement coniques, atteignant 1 µm de long, aiguës, assez nombreuses, parfois implantées fort irrégulièrement, très incomplètement amyloïdes; appendice hilifère 1,12-1,25 x 0,87-1 µm; tache supra-appendiculaire plus ou moins arrondie, par exemple 2,75 x 2,25 µm, verruculeuse, nettement amyloïde.
Basides 35-40 x 9,5-10,7 µm.
Cystides courtes, 50-55 x 8,5-10 µm, fusiformes, rétrécies en haut en un col obtus ou contractées en un petit appendice, ne contenant qu'une faible émulsion grisâtre en SV.
Épicutis de poils obtus, cylindracés, à articles courts, grêles, 2,7-4-(5) µm, avec de nombreuses dermatocystides les unes cylindriques et grêles (x 4,2-4,7 µm), très longues, les autres fusiformes­ventrues ou renflées-claviformes (x 6,7-7,7 µm), ne montrant que dans certains articles une émulsion gris pâle en SV, acidolabiles et non incrustées après traitement à la fuchsine, Médiostrate à sphé­rocystes lâches, plus ou moins 25 µm de diamètre; sous-hyménium à amples articles plus ou moins arrondis.
Habitat: Dans une forêt feuillus (hêtres, chênes, charmes, etc.), en forêt de Compiègne (Oise), le 14 septembre 1951. Un exemplaire seulement récolté. - Type: 51-270.
 
Taxon name: