Search on : Taxa descriptions

 


 
 Add this item to the list  [ No name ]
   
Literature:
 
Page number:702 
Remarks (public):On ne doit pas attacher, croyons-nous, une importance spécifique à l'abondance des poils cuticulaires effilés qui caractérisent ces deux récoltes, par rapport aux récoltes où nos dessins ne représentent que des poils obtus; il se peut que, la cuticule n'étant bien conservée que vers le centre, des poils pointus nous aient échappé à la périphérie du chapeau. En tous cas, nos deux récoltes concordent parfaitement par tous les autres caractères. Les relations de toutes ces formes vertes avec notre cicatricata devraient être étudiées soigneusement, car il n'est pas tout à fait impensable qu'elles puissent y être intégrées malgré l'ornementation sporale beaucoup plus forte. Nous sommes cependant arrêté par les caractères tant macroscopiques que microscopiques du revêtement piléique.  
Description type:Original description 
Description: Russula elaeodes Bres.? Récoltes à poils épicuticulaires obtus dominants
(Page 704)(Fig. 791, 794, 795 haut, 797, 798)
Chapeau (3,5)-6,5-8 cm, ferme, puis s'amollissant, non dur, convexe-plan, puis étalé ou en entonnoir par redressement de la marge, d'abord tronqué, puis souvent amplement et assez pro­fondément creusé au centre, à marge régulière, obtuse, légèrement et courtement cannelée dans la vétusté, en majeure partie olivâtre ou verdâtre, surtout au milieu (R XXX, 21", olive ocher) avec macules brun olive, R XXX, 21" k buffy olive; également jaune verdâtre, R XXX, 19" honey yellow, avec zone plus pâle autour du disque, 21" b, deep colonial buff ou même K 203 D, mais alors avec le centre teinté de brun olive, 21" k, buffy olive, K 160; généralement teinté de rougeâtre. terne, de vineux ou de rose vineux clair au bord, par exemple R XXVIII, 7" i, vinaceous russet ou XL, 13"' b, vinaceous fawn ou plus rougeâtre; cuticule séparable sur 1/3 ou 1/2 du disque, généralement lisse et brillante, au plus un peu mate vers le milieu par temps sec, un peu rugueuse ou chagrinée s.l, mais non pruineuse-veloutée.
Stipe 3,5-7 x 1-2 cm, cylindrique, légèrement rétréci à la base, plein, puis vite moelleux et finalement parfois tous creux et réduit au cortex, spongieux dans cet état, blanc, puis sali de brun sale, de bistre, de paille brunâtre, de jaune brun; surface fortement rugueuse.
Chair assez épaisse, non dure, seulement ferme, puis assez molle, blanche, localement teintée de brun, de roussâtre, surtout au niveau des grumelots de la moelle. Odeur et chimisme du groupe.
Lamelles minces, assez serrées, puis s'espaçant et s'épaississant quelque peu, avec quelques lamellules, à furcations plus ou moins nombreuses, atténuées sur le stipe, au début légèrement uncinées, segmentiformes à ventrues, obtuses en avant, larges de (4)-7.9 mm, crème, puis teintées d'ocre, de jaune de beurre, à reflets assez vifs, à arête entière, concolore, puis brunissante, peu nettement interveinées.
Sporée claire, plus proche de II d que de III a.
Spores 6,5-9 x 6,2-7,2 µm, subglobuleuses, puissamment et grossièrement spinuleuses, piquetées subréticulées-connexées, à épines coniques ou cylindriques, atteignant 1-1,5 µm de haut, aiguës ou obtuses, souvent peu mais parfois pourtant assez nombreuses, fréquemment irrégulièrement implantées, incomplètement ou très peu amyloïdes, avec connexifs fins, en nombre variable, formant parfois un réseau incomplet; appendice hilifère 1,25-1,5 x 1-1,12 µm; tache supra-appen­diculaire plus ou moins arrondie, par exemple 2,5 x 1,75-2,5 µm, souvent verruculeuse.
Basides 35-45-57 x 10-13,5 µm.
Cystides en cigare ou subfusiformes, 65-85 x 7,5-11,5 µm, assez nombreuses, mais souvent optiquement vides.
Épicutis de poils larges de 2,2-4 µm, très ramifiés, à articles courts, un peu flexueux, à article terminal obtus, sans poils effilés (ou extrêmement rares); dermatocystides nombreuses, tantôt cylindracées, obtuses, tantôt claviformes ou fusiformes obtuses, larges de 5-10 µm, à réaction souvent nette en SBA. Sous-hyménium d'abord assez serré, puis à cellules amples (13 µm ou moins).

Habitat: Dans les bois feuillus, chênes, bouleaux, en terrain plutôt siliceux, en tout cas peu calcaire. Saint-Nom-la-Bretèche, en forêt de Marly, le 9 octobre 1949. Forêt de Chantilly, en lisière de la pinède du Mont-Pô (Oise), le 2 août 1958. Forêt de Coye, près de Chaumontel (S.-et-O.) dans une allée herbeuse, le 21 août 1958. - Type: n° 58-173. [page704]

2° Récoltes à poils épicuticulaires effilés
(Page 705)(Fig. 792, 798)

Chapeau 3,7-4,7 cm, plus épais et plus charnu sur la récolte de Compiègne que sur celle de Coye, étalé, régulièrement orbiculaire, amplement et profondément creusé au centre ou en coupe, à marge obtuse, régulière, lisse ou très courtement cannelée par places, de fond jaune verdâtre, clair au bord (R XVI, 21 g, plus clair que Massicot yellow), plus vif au centre, (XXX, 21" b, deep olonial buff), mais en outre teinté sur le pourtour de colorations rappelant vesca (R XL, 17"' à 17"' b, de wood brown à avellaneous), de rougeâtre ou même de rosâtre un peu violeté (R XL, 3"', fawn color), ou plus pâles, paille noisette ou paille brunâtre, parfois un peu maculé au centre; cuticule assez brillante, grossièrement ruguleuses autour de la dépression qui est unie et brillante.
Stipe 4,5-7,5 x 1-2,3 cm, ventru, ou égal, s'évasant sous les lames, un peu atténué à la base, parfois difforme, moelleux-spongieux, se creusant à partir de la base, blanc, puis taché dans la vétusté de jaunâtre et même presque noircissant à la base, à surface assez grossièrement rugueuse.
Chair assez fragile dans la récolte de Coye, épaisse et assez ferme dans celle de Compiègne, blanche, puis un peu brunie ou jaunie, mais faiblement. Odeur peu marquée. Sur la récolte de Compiègne, le FeS04 donne sur le frais d'abord du rose orangé, puis la tache vire lentement au verdâtre sale; le verdissement se produit dès que la chair commence à jaunir. Saveur douce.
Lamelles assez serrées, quoique plutôt épaisses, avec quelques lamellules et furcations çà et là, d'orientation un peu décurrente, mais arrondies libres à l'insertion, segmentiformes, puis obtuses en avant, larges de 4- 7 mm, ivoire clair, puis à reflets ocre clair, à arête entière et concolore, interveinées.
Sporée assez claire, III a, b.
Spores 7,5-8,2-(10) x 6,5-8 M, subglobuleuses, fortement et grossièrement spinuleuses, pique­tées à subréticulées-connexées, à épines coniques, atteignant 1,25 µm de haut, aiguës, assez nom­breuses, irrégulièrement implantées, nettement amyloïdes, à fin connexifs formant parfois un réseau incomplet par endroits; appendice hilifère 1,25-1,5 x 1,12 µm; tache supra-appendicu­laire plus ou moins arrondie ou irrégulière, par exemple 2,75 x 2,25 µm, nettement amyloïde.
Basides 35-55 x 10-12 µm. Cystides en cigare ou fusiformes obtuses, 70-90 x 8-11,5 µm.
Épicutis à base de poils longuement effilés, très grêles, avec aussi quelques poils obtus plus volumineux, à articles ampullacés très rares ou nuls, accompagnés de nombreuses dermatocystides cylindracées ou fusiformes, larges de 4-7,5 µm, nettement réagissantes en SV.
Habitat: Dans les bois feuillus siliceux, chênes, tilleuls et hêtres. Coye-la-Forêt (Oise), non loin de la baraque du Moulin, le 12 septembre 1946. Forêt de Compiègne, près Bethisy (Oise), carrefour du Hourvari, le 5 septembre 1963. - Type: n° 63-174.
 
Taxon name: