Search on : Taxa descriptions

 


 
 Add this item to the list  Russula decolorans (Fries) Fries
   
Literature:
 
Page number:795 
Remarks (public):Espèce tellement caractérisée qu'elle n'a presque pas de synonymes, fait unique parmi les Russules, et certainement très rare parmi les Agarics! Elle ne semble pas non plus critique. Tout au plus peut-on signaler que J. Schaeffer indique que les dermatocystides du chapeau (étroites, cylindriques,clavulées ou à court col obtus au sommet: larges de 4-7,5 µm) manquent parfois et seraient remplacées par des hyphes de 3-5 µm, parfois renflées-ampullacées jusqu'à 6 µm et finement incrustées. L'étude que nous avons faite des exemplaires du Sörenberg n'a pas confirmé ces observations.
Singer décrit d'Autriche une R. Steinbachii extrêmement voisine de decolorans, mais qui s'en séparerait par le chapeau rouge vif, noircissant sur le pourtour, et la saveur un peu amère, Voici sa description:
Chapeau 6-9 cm, convexe, puis étalé, à la fin entièrement concave, à marge retroussée par l'âge et subaiguë, rouge cinabre, pâlissant par places, noircissant par l'âge au bord (sur 2 cm); cuticule nue, séparable. Stipe subégal, semblable à celui de lepida comme forme et comme dimensions, plein, puis creux, gris, à la fin noir, faiblement ridé. Chair blanche, puis grise, enfin noire, douce, puis légèrement amarescente. Lamelles moyennement serrées, adnées, moyennement larges, crème comme decolorans, à la fin noires. Sporée sans doute crème (?). Spores grandes, 11-14 x 9,5-11,5 µm, à verrues dispersées à assez denses, en général isolées (non ou à peine connexées), hautes de 0,5-1,5-(1,7) µm. Basides 30-44 x 10-17 µm. Cystides ventrues ou cylindriques, également claviformes, plus souvent acuminées qu'obtuses, granuleuses ou non, 70-95 x 7,5-10,5 µm. Épicutis à cystides dispersées, 45-55 x 4,5-7,5 µm, le plus souvent claviformes, obtuses, granuleuses ou à peine granuleuses, parmi des hyphes de 3,5-4,5 µm de largeur. - Dans les forêts de Picea. Très rare, connue seulement d'Autriche.
 
Description type:Non-original description 
Description:Russula decolorans (Fries) Fries
Chapeau 4,5-11 cm, épais et charnu, ferme, d'abord subglobuleux, mais en général plus ou moins tronqué, puis étalé, sans mamelon, plutôt un peu déprimé (mais pas toujours), à marge obtuse, lisse ou à la fin courtement cannelée, parfois un peu lobée et irrégulière; d'un cuivré orangé assez chaud, mais aussi assez pâle (R XXIX, 16", entre clay color et cinnamon), brun orange (XlV-XV, 12' i, entre cinnamon rufous et tawny, avec un peu de II,11 j, k, plus clair que Sanford's brown, vers orange rufous, III, 13 j, plus foncé que xanthine orange), ou seulement d'un rougeâtre plus ou moins clair, souvent avec des plages discolores d'un rouge vif plus (R II, 9 i, j, vers Mars orange) ou plus pâles vers lé bord; cuticule assez séparable, très finement chagrinée sous la loupe, d'aspect plutôt mat et terne par temps sec.
Stipe 4,5-8 x 1,5-2,5 cm, charnu et ferme, rétréci vers le haut et souvent plus ou moins clavé vers le bas, mais également à peu près cylindrique, solide, plein, puis à tissu affaissé et moelleux, blanc, sali de grisâtre, puis tout gris et même gris noirâtre en partie dans la vétusté, finement ridé à grossièrement rugueux, mais dans l'ensemble la surface est assez brillante.
Chair épaisse et ferme, puis un peu cassante dans la vieillesse, blànche, puis grise et même marbrée de gris noirâtre (le noircissement se conserve en herbier). Odeur faible, peu typique (un peu de miel selon J. Schaeffer, de fromage à la crème selon Singer). Saveur douce. Vive réaction à la teinture de Gaïac.
Lamelles moyennement serrées, puis franchement espacées, accompagnées de grandes lamel­lules libres, mais pas ou guère de furcations, même sur le stipe, sinuées-libres, obtuses, en avant d'abord segmentiformes, puis ventrues, atteignant 15 mm de largeur, blanc crème, puis crème ochracé, noircissant ou même tachées de noir sur l'arête, grossièrement interveinées.
Sporée crème à ocre clair variant de II c à III a.
Spores de taille inégale, mais souvent très grandes (8,5)-9,2-11,5-(13,5) x (6,7)-7-9-(10) µm, obovales à elliptiques, fortement échinulées, piquetées subréticulées-connexées, à épines hautes et parfois larges, atteignant 1,5 x 1 µm, étroitement coniques, assez obtuses, irrégulièrement amy­loïdes, avec çà et là quelques fins connexifs ; appendice hilifère 2 x 1,5 µm; tache supra-appendi­ulaire arrondie, d'environ 3,25 µm, fortement amyloïde, verruqueuse au bord.
Basides 47-56 x 12,7-14 µm.
Cystides 72-115 x 10-14,5 µm, fusiformes-ventrues, assez pointues ou atténuées au bout, plus rarement à renflement subapical ou à court appendice, très nombreuses, noires en SA.
Cuticule émettant un épicutis de poils dressés, larges de 2-2,7 µm, un peu flexueux, obtus ou parfois à extrémité plus ou moins dilatée ou subcapitée, avec des dermatocystides nombreuses et très différenciées, obtuses, subclaviformes ou rarement atténuées au bout, parfois à article terminal court, réagissant positivement en SA, non incrustées après traitement à la fuchsine, larges de 4,7-7,7-(8,5) µm. Nous n'avons pas vu de laticifères hypodermiques.
Habitat: Sous résineux, dans le haut-marais du Sörenberg (Préalpes suisses), le
18 septembre 1953. Même habitat, haut-marais du Russey (Doubs), en septembre 1946. N'existe en France que dans les régions montagneuses, Jura, Vosges, Alpes; elle manque dans les forêts de la plaine et dans l'Ile-de-France. Assez fréquente dans le Nord de l'Europe, pays scandinaves, Allemagne, Belgique, en Europe centrale, et même aux U.S.A. - Type : no 53-232.

 
Taxon name: