Search on : Taxa descriptions

 


 
 Add this item to the list  Russula lutensis Romagn.-Le Gal
   
Literature:
 
Page number:816 
Description type:Non-original description 
Description:Russula lutensis Romagn.-Le Gal
Chapeau (2,7)-3-6,5 cm, ferme, assez charnu, d'abord globuleux convexe, avec le bord légère­ment incurvé, puis s'étalant, et alors convexe ou aplani, le plus souvent avec une basse dépression au centre, tout au plus un peu mamelonné avant de s'étaler, mais normalement sans mamelon, à marge obtuse, un peu irrégulière ou lobée, longtemps lisse, puis très brièvement et peu évidem­ment cannelée (sur 2-3 mm) à l'âge adulte, rouge foncé comme Velenovskyi ou melliolens, ou d'un rouge plus vif, K 33 à 58, soÀ¹vent un peu pourpré ou rouge abricot ou entièrement lavé d'une nuance ochracée qui donnent aux tons rouges ou roses une couleur subtilement cuivrée (par exemple K 117), avec normalement le centre d'un pourpre ou d'un carmin plus foncé, très rarement au contraire plus pâle au milieu, mais parfois avec des décolorations blanchâtres; cuticule séparable sur la moitié au moins du disque, humide viscidule, puis sèche, assez brillante, plus ou moins ponctuée ou chagrinée sous la loupe.
Stipe court, souvent inférieur au diamètre du chapeau, 1,3-4,5 x 1,7-2 cm, ferme, au début claviforme, puis assez variable, tantôt un peu fusoïdeou rétréci à la base, tantôt au contraire faiblement épaissi, quelquefois obconique ou un peu excentrique, plein, puis à la fin un peu farci, blanc, très rarement avec un peu de rosé, tendant un peu à brunir plutôt qu'à jaunir, même vu une fois un peu grisonnant; surface au début pruineuse farineuse, puis fortement ridée.
Chair assez ferme, surtout dans la jeunesse, puis s'amollissant un peu, blanche, un peu rouge sous la cuticule, quelquefois un peu salie d'alutacé ou dé brunâtre dans les trous du stipe; odeur agréable sur le frais à la coupe, de fellea ou pseudointegra; saveur douce, même dans les lames. Réaction bleu en 10 secondes à la teinture de Gaïac, faible au Sulfate de fer.
Lamelles assez serrées à moyennement serrées, avec parfois quelques lamellules, fréquemment fourchues-anastomosées et crispées par places (mais pas toujours), adnexées-subdécurrentes ou atténuées-libres en arrière, obtuses en avant, larges de (3)-5,5-10 mm, blanches, puis jaune de beurre (claires dans la récolte type d'Yerres), à arête entière, concolore ou un peu rouge au voisi­nage de la marge piléique, interveinées.
Sporée notée comme Velenovskyi dans la récolte type, mais plus foncée, de III c à IVa dans les autres récoltes.
Spores 7,5-9,2-(11,5) x (6,5)-6,7-8-(8,5) µm, obovales-subarrondies, verruculeuses à briève­ment spinuleuses, à verrues rarement aiguës, petites, atteignant 0,75 µm, parfois d'aspect presque tronqué, incomplètement amyloïdes, avec très petites verrues souvent assez nombreuses, rarement alignées ou même parfois confluant en crêtes; appendice hilifère 1-1,75 x 1,5 µm; tache supra-­appendiculaire souvent étirée, très amyloïde, 3-4 x 2,5 µm.
Basides 30-52 x 9-11,7-(14) µm.
Cystides cylindracées ou subfusoides, 50-85 x 6,5-12-(16) µm, avec un petit appendice poly­morphe au sommet.
Épicutis constitué par des poils un peu flexueux, obtus, cylindracés, ramifiés, larges de 2,5-4,2 µm, rarement un peu clavés ou à petit bec au sommet, entremêlés de dermatocystides tantôt claviformes dans la f. typique d'Yerres (50-110 x 7-8,5 µm), tantôt cylindracées et grêles comme celles de Vele­novskyi, pluricloisonnées, ne présentant pas de traces d'exsudat après traitement à la fuchsine: pigment vacuolaire rougeâtre (avec parfois un petit corps plus foncé dans la goutte), jusque dans les dermatocystides. Médiostrate à sphérocystes gros, mais à parois minces, x 35-55 µm; soushyménium celluleux, à amples articles (par exemple 20 x 17 µm), et zone hyménopodiale parfois très nette.
Habitat: Dans les bourbiers ou les allées gramineuses humides, sous feuillus..
 
Taxon name: